Portrait de Fermont

Histoire

En 1957, après cinq ans de prospection intensive, la Compagnie minière Québec Cartier est constituée pour mettre en valeur le gisement du Lac Jeannine dans la partie sud-ouest de la fosse Québec-Labrador. L'épuisement du gisement du lac Jeannine à Gagnon vers la fin des années 60 incite la Compagnie minière Québec Cartier à s'établir au Mont-Wright. Le gisement minier qui s'y trouve possède sensiblement les mêmes qualités et se prête au même procédé de concentration.

Le projet de mise en valeur du gisement minier de Mont-Wright était ambitieux. Il fallait, en plus d'implanter l'infrastructure pour procéder à l'extraction et au traitement du minerai de fer, pourvoir aux besoins d'hébergement des 1 600 futurs employés ainsi que de leur famille. C'est ainsi que l'existence de la ville de Fermont est intimement liée à l'exploitation minière de Mont-Wright.

La ville de Fermont fut conçue avec une intention bien précise : atténuer les effets d'un climat extrêmement rigoureux, trait caractéristique des régions subarctiques. On est en mesure de percevoir un peu partout dans le paysage urbain, ce concept d'aménagement nordique exceptionnel. Bien que la ville de Fermont soit devenue officiellement une municipalité le 15 octobre 1974, c'est vers la fin de l’année 1972 que la population commença à s'y installer.

Armoiries

Armoirie ville de Fermont

Coupé-gironné de six pièces d'argent et de sable au signe de Mars la flèche vidée d'or encerclant une fleur de lis du même en abîme; l'écu timbré d'un heaume coiffé de ses lambrequins d'argent doublés de sable et d'une torque aux émaux; Et pour cimier: une perdrix des neiges (Lagopus Lagopus) dans sa tenue hivernale posée sur un monticule terné sur lequel poussent des plantes de linaigrette ou jonc des marais (Eriophonum angustifolium) au naturel.

Devise

FAIRE FRONT, FAIRE FACE